Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Postérité de Ruskin : l’héritage ruskinien dans les textes littéraires et les écrits esthétiques

Odile Boucher-Rivalain et Laurence Roussillon-Constanty
p. 550
Référence(s) :

Postérité de Ruskin : l’héritage ruskinien dans les textes littéraires et les écrits esthétiques. Université de Lille III, 4-5 juin 2009.

Texte intégral

1La question posée par l’équipe organisatrice du symposium « Postérité de Ruskin », Université de Lille III, autour de Joelle Prungnaud, UFR Littérature Comparée, et Isabelle Enaud-Lechien, Histoire de l’Art, était celle de l’héritage ruskinien aux 20e et 21e siècles : dans quelle mesure la pensée de Ruskin sur les questions esthétiques a marqué ses successeurs ; dans quelle mesure la postérité a-t-elle engagé un processus de réévaluation de la pensée de Ruskin ?

2Les réponses apportées furent nombreuses dans les deux domaines considérés. Les intervenants ont montré que les écrits théoriques sur l’art de Ruskin trouvèrent un écho certain chez des critiques et théoriciens de l’art tels Focillon au début du 20e siècle, ou de nos jours chez Daniel Arasse, bien au-delà des Impressionnistes, les premiers à être pétris des théories ruskiniennes. L’architecture, domaine dans lequel la pensée ruskinienne a laissé sa trace, donna lieu à trois communications sur la question de la restauration, le processus de conservation des monuments anciens étant honni par Ruskin comme une atteinte inacceptable au caractère irréversible du Temps. Dans le domaine littéraire, le nom de Proust résonna haut et fort dans quatre communications sur les liens très forts qui unirent Proust à Ruskin dans leur conception du Temps et de la mémoire. L’enthousiasme des participants lors des échanges qui suivirent les communications et la diversité de leurs origines (États-Unis, Royaume-Uni, Italie, Belgique, Émirats Arabes Unis) et de leur spécialité (lettres, histoire de l’art, architecture) attestent l’impact qu’eut la pensée de l’éminent Victorien que fut Ruskin durant les quelque cent dix années qui se sont écoulées depuis sa mort à l’aube du 20e siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Odile Boucher-Rivalain et Laurence Roussillon-Constanty, « Postérité de Ruskin : l’héritage ruskinien dans les textes littéraires et les écrits esthétiques », Cahiers victoriens et édouardiens, 71 Printemps | 2010, 550.

Référence électronique

Odile Boucher-Rivalain et Laurence Roussillon-Constanty, « Postérité de Ruskin : l’héritage ruskinien dans les textes littéraires et les écrits esthétiques », Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], 71 Printemps | 2010, mis en ligne le 07 octobre 2016, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://cve.revues.org/3139

Haut de page

Auteurs

Odile Boucher-Rivalain

Articles du même auteur

Laurence Roussillon-Constanty

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Cahiers victoriens et édouardiens est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH +
  • Revues.org